Grand Prix du palmarès éducatif national
La réforme 2016 en route !

Langues et Cultures de l'Antiquité

Devant la réforme des collèges et les orientations pour les langues anciennes, le conseil pédagogique du Collège Ste Marie - St Michel a décidé de conserver l'enseignement du latin pour vos enfants.

L'accès à l’apprentissage du latin sera diversifié, afin de s'assurer que tous les élèves puissent en tirer bénéfice : les éléments fondamentaux des apports du latin et du grec à la langue française feront l'objet d'un enseignement dans le cadre des cours de français ; tous les élèves pourront profiter d'un EPI portant sur les langues et cultures de l'antiquité, une ou plusieurs fois au cours de leur scolarité, et, ainsi, accéder à des apports culturels essentiels à notre civilisation.

 

A partir de la cinquième, les élèves qui le désirent peuvent choisir l’enseignement complémentaire du latin pour trois ans.  Cet enseignement peut constituer pour eux un atout considérable dans leurs apprentissages au collège.

 

Aujourd’hui le collège s’organise autour d’un socle commun de compétences évaluées en fin de troisième. Or faire du latin permet d’approfondir, voire d’acquérir plus facilement, les compétences attendues au niveau de chaque pilier de ce socle.

 

  • Pilier 1 : Maîtrise de la langue française

La grammaire française s’est construite sur le modèle latin et le vocabulaire français est en grande partie d’origine latine : il est plus facile de retenir le sens du mot « civique » quand on sait que « civis » signifie « le citoyen » en latin.

 

  • Pilier 2 : pratique d’une langue étrangère

De la même manière qu’en français, de nombreuses langues européennes, y compris l’anglais, trouvent leurs racines dans le latin : le mois de mai latin « majus » est devenu « may » en anglais,                 « mayo » en espagnol, « maggio » en italien, « Mai » en allemand (et « mae » en breton !)

Il est de plus prouvé par les scientifiques que le latin, entraînant l’élève à « passer » d’une langue à l’autre, favorise l’apprentissage des langues vivantes.

 

  • Pilier 3 : Principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Outre que ces disciplines trouvent leur origine dans l’Antiquité, faire du latin, contrairement aux idées reçues, développe le raisonnement scientifique.

Par exemple pour traduire « puella ludit » :

(puell-+-a) + (lud-+-it) = (« jeune fille » + Nominatif sujet) + (« jouer »+ présent 3sg)

= la jeune fille joue

 

  • Pilier 4 : maîtrise des techniques usuelles de l’informatique et de la communication

Le cours de latin s’appuie sur les outils informatiques que sont Internet et les équipements informatiques ou multimédia dont les salles de cours et le CDI sont équipés.

  • Pilier 5 : Culture humaniste

L’antiquité latine est à la source de toute la culture humaniste européenne puisque c’est l’empire romain qui a constitué ce bloc de peuples allant de l’actuelle Angleterre à la Roumanie en passant par ...la Gaule Celtica, dont notre région faisait partie.

 

  • Pilier 6 : Compétences sociales et civiques

Le programme de latin (et de grec) de collège prévoit que l’élève réfléchisse à la place du citoyen romain dans la société, ce qui permet d’enrichir sa réflexion sur ses propres droits et devoirs dans la société moderne.

 

  • Pilier 7 : Autonomie et initiative

Un élève qui fait latin gagne en autonomie car c’est un enseignement qui apprend à convoquer et faire dialoguer des connaissances dans des domaines habituellement séparés comme l’Histoire, l’Instruction civique, S.V.T., Français, etc.

Toujours dans le cadre de la réforme des collèges 2016, les sept piliers sont fusionnés pour ne donner plus que cinq domaines de formation définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l’issue de la scolarité obligatoire :

  • les langages pour penser et communiquer ;
  • les méthodes et outils pour apprendre ;
  • la formation de la personne et du citoyen ;
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques ;
  • les représentations du monde et l'activité humaine.

L’enseignement du latin continue ainsi à contribuer à la validation de ces cinq domaines de formation.

L’enseignement complémentaire du latin doit être choisi en fin de sixième, mais il est devenu possible de commencer cette option plus tard dans la scolarité. Nous attendons des élèves un travail minimum, mais non excessif (qui correspond en moyenne à un maximum d’une demi-heure de travail personnel).

Horaires : 1h par semaine en cinquième, 2h par semaine en quatrième, 2h par semaine en troisième (compatibles avec d’autres enseignements de complément).

 

M. PÉRU, professeur de lettres est à votre disposition pour vous informer ou répondre à vos questions.


Accueil » Collège » Enseignements de Compléments » Langues et Cultures de l'Antiquité